Photo Philippe Thiennaud
Traitements logiciels - Page 3/3

Gestion des couleurs

Comment peut-on assurer, pour un coût raisonnable, que les couleurs saisies par l'appareil et ajustées au moment des réglages soient raisonnablement les mêmes au moment du visionnement de la photo?

Les solutions adoptées s'appuient sur le système de profils ICC. Elles restent simples et n'excluent pas, bien au contraire, l'utilisation de gammes de couleurs (GAMUT) larges:

Lorsqu'une image est reproduite sur un appareil particulier, les traitements nécessaires sont effectués grâce au système de profils ICC: le profil de l'image, le profil de l'écran, celui de l'imprimante, celui du papier... L'adaptation au nouvel espace de couleurs et les corrections spécifiques à l'appareil de destination sont effectuées de façon automatique, performante et constante, par les mécanismes éprouvés mis en place par la norme ICC.

sRGB, AdobeRGB, Prophoto?+

Dans quel espace de couleurs placer l' image raw ?

sRGB pour le cas général et pour internet

Pour une photo qui n'est pas une photo d'art et dont on veut qu'elle soit reçue le plus largement possible, l'espace sRGB s'impose.

Une première raison, historique, réside dans le fait que les anciens programmes navigateurs n'exploitaient pas les profils ICC. Par défaut d'indication, les images étaient réputées être sRGB.

La deuxième raison est qu'une image diffusée sur internet est typiquement affichée sur un écran de qualité inconnue, disposant d'une gamme de couleurs inconnue. Pour cette raison, lors de la réalisation des images, il vaut mieux optimiser la qualité sur l'espace le plus réduit et s'aligner sur sRGB.

Impression ou affichage sur écran à GAMUT large

Les capteurs des appareils photo, les afficheurs, les imprimantes, les encres, tous ces matériels offrent des espages de couleurs, des GAMUTs, assez différents, majoritairement plus larges que sRGB, et qui s'élargissent au fil des ans.

Pour exploiter ces GAMUTs, il faut, dès l'ouverture du fichier raw, placer l'image dans un espace large tel que AdobeRGB, voire WideGamut ou Prophoto.



Les ajustements "adaptatifs" des écrans+

Les écrans s'améliorent, les GAMUTs s'élargissent mais les images restent en sRGB. Dans ces conditions, on comprend que les constructeurs puissent proposer diverses options: affichage adaptatif, contraste dynamique, optimisations intelligentes,... Ces options modifient l'affichage de façon à le rendre attrayant, toujours en augmentant la saturation et le microcontraste.

Si on veut afficher des couleurs saturées sur un écran WideGamut, alors il faut utiliser des images WideGamut ou Prophoto. Si on le fait à partir d'images sRGB, il faut bien se dire que les couleurs affichées sont trafiquées.

Si on veut rester au plus près de l'image telle qu'elle a été réglée, toutes ces options doivent être invalidées.




Mise à jour février 2021

Plan du site

Mentions légales
Contact:
tel. fixe: 02 33‌ 71 13‌ 62
mail:
Réalisation WEB 2018-2021 Ph.Thiennaud